Pierre balmain

strada-stradatoulon-mode-homme-boutique-toulon-pierrebalmain-balmain-balmainparis-biker-jeans-fashion-style-01

 

Pierre balmain et la Jolie Madame


Né en 1914 dans un petit village de Savoie, Pierre Balmain a, à priori un chemin tout tracé dans le secteur de la mode avec un père grossiste dans la draperie et une mère vendeuse dans une boutique de mode.

Pour autant, il se dirige lors de ses études à l’école des Beaux Arts puis dans un cursus en architecture. Cependant, il revient rapidement aux sources et se met à faire des croquis et dessiner des robes. C’est à ce moment là qu’il arrête ses études.

Début de carrière dans la mode

Il commence sa carrière dans la mode, dans les années 30, chez Edward Molyneux, un créateur britannique qui a habillé  de nombreux membres des familles royales européennes. Il quittera l’Angleterre en 1939.  C’est alors qu’il entre en service militaire durant la seconde guerre mondiale jusqu’en 41. Libéré de son service, il rejoint Christian Dior chez Lucien Lelong, chez qui il créera une robe nommée « Petit Profit ».  Malgré les réticences de Mr Lelong à commercialiser cette robe, elle fut un franc succès puisqu’en pleine période de guerre, elle se vend en 300 exemplaires.
1945, la guerre est terminée. Pierre Balmain se lance dans sa propre aventure. C’est avec l’aide et le soutien de sa mère ainsi que d’anciennes couturières de chez Balenciaga, qu’il ouvre sa maison de couture au 44 rue François 1er à Paris.
Ses premières collections sortent et incarnent aux yeux de tous, une femme élégante, active et parfois désinvolte. Sa première collection sera même décrite  » Comme un éveil, une nouvelle vision de la fonction réelle de la mode : sublimer et accentuer les formes et le charme féminin. »
Balmain se lance également dans la création de parfum. Il en créer plusieurs à partir de de 1946, et fait un succès fou avec son parfum Jolie Madame. À tel point qu’il nommera ses prochaines collections du même nom.

Un homme du monde

Pierre Balmain tient le plus grand de sa notoriété de son audace. Il fut le premier à estimer que le marché américain était un marché à conquérir. C’est ainsi qu’en 1949, il ouvre une boutique à New-York et se construit une renommé internationale en habillant les plus grandes stars européennes et hollywoodiennes. Le New York Times ira même jusqu’à dire qu’ « il fait partie de ces jeunes ambitieux qui donnent un second souffle à la Haute-Couture après l’occupation Allemande. »

Tout au long de sa carrière Pierre Balmain créer des costumes de scènes, tant appréciés qu’il fut nommé aux Tony Awards en tant que Meilleur créateur de costumes  et remporta un Drama Desk Award dans la catégorie création de costumes.
Il préta également son talent aux Jeux Olympique de Mexico en confectionnant les costumes, ou bien à la Singapour Airline pour les uniformes d’hôtesse.
Mr Balmain continua sa carrière avec succès en partageant l’affiche aux côtés de Dior et Balenciaga jusqu’en 1982. Il décéda cette année là, des suites d’un cancer incurable.

Cet article t’as plu ? Épingles le sur pinterest ! 
Pierre balmain
Comments